Lautresite, le jour, 14 mai 03

 




Mais… (en Belgique, toujours “mais”) Belges néerlandophones, francophones, germanophones. Les Belges ont un peu de mal à exporter leur obésité. Ils rencontrent surtout des gens qui s’en foutent. Et ils ont un peu de mal à comprendre qu’on puisse s’en foutre autant. Parce qu’au fond, ils s’en foutent aussi. Peut-on parler de conditionnement ? Est-ce incorrect ? Trop incorrect ? Le “Leeuw van Vlaanderen” (lion des Flandres) et le “Coq Wallon” (lion des Wallonies) s’agitent au long des courses cyclistes, aux arrivées, dans les bas-côtés, sur des tertres, à la seizième difficulté de l’étape, lieu stratégique qu’ont choisi les fabricants d’images.

Ne pas mésestimer l’action sur nos élections des représentations télévisées du monde. Les paraboles, cette année, fleurissent en mars avril. Une belle guerre en direct. Propre : on voit d’où les bombes sortir des soutes, tracer des filets de lumière verte. On ne voit pas d’où elles tombent. L’oppressant point de vue de l’oppresseur : la transparence. Entendu: la France planche sur ce que ses dirigeants appellent un projet : « ficher génétiquement les entrants ». Lu: la Hollande pleure encore une fois Pim le fasciste assassiné. Seul mort, à ma connaissance, à avoir obtenu des voix à des élections. On savait que les morts peuvent voter. Entendu: l’administration états-unienne exige des compagnies d’aviation qui desservent son pays qu’elles fournissent les listes des passagers « en détail ». Adresses, téléphones, carnet de santé, menu commandé. En vol, abolir le porc.