Lautresite, le jour, 30 avril 03
 

 

 

Lautresuite 30.04.03 (12) La Grande-Bretagne a conclu un accord avec les autorités afghanes concernant le renvoi de demandeurs d'asile afghans dont les dossiers auraient été refusés. Le Danemark tenterait également, mais sans succès pour l'instant, d'obtenir l'expulsion des réfugiés afghans présents sur son territoire. Une délégation devrait se rendre prochainement à Kaboul pour négocier un tel accord. Le Parti du Peuple danois (PPD), d'extrême-droite, estime que Bertel Haarder, actuel ministre en charge des réfugiés, n'en fait pas assez.


Lautresuite 30.04.03 (13) Trois enfants chinois, une fille et deux garçons âgés de quatorze, quinze et seize ans, ont été interceptés à Roissy à leur descente d'avion. Venus retrouver leurs parents, ils seraient restés neuf jours dans la zone d'attente de l'aéroport de Roissy. Les associations et responsables de la défense des enfants n'ont, malgré de longs pourparlers, pas eu l'autorisation de les rencontrer. Bien que la loi interdise les expulsions de mineurs d'âge, il n'est pas certain que ces trois enfants n'aient pas été renvoyés vers la Chine, hier soir.

  Lautresuite 30.04.03 (14) Le ministre français de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy, a quelque peu revu le projet de loi sur l'immigration qu'il présentera, aujourd'hui, au Conseil des ministres. Si le texte reste dur, certaines mesures ont néanmoins été assouplies. Parmi celles-ci, il y a la question des unions mixtes. Le texte initial prévoyait que l'étranger voulant se marier avec une personne de nationalité française devait prouver la régularité de son séjour. À défaut, le maire ou son adjoint pouvaient saisir le préfet qui avait le droit de suspendre le mariage durant un mois. Désormais, le maire pourra, s'il y a suspicion de fraude, saisir le procureur de la République qui devra alors trancher sur la régularité de l'union. Selon certains, cette modification pourrait limiter les procédures abusives contre les unions mixtes. La durée de rétention des étrangers en situation irrégulière initialement de trente jours renouvelable une fois a été ramenée à quinze jours, renouvelable, ici encore, une seule fois. Nicolas Sarkozy est également revenu sur son projet de délocaliser des audiences des tribunaux dans les zones d'attentes des ports et aéroports. Le texte prévoit maintenant un système de vidéoconférence. Rappelons qu'avocats et magistrats avaient très vigoureusement dénoncé ce qu'ils considéraient comme une "justice d'exception".

  Lautresuite 30.04.03 (15) La Conférence des évêques de France a demandé, lundi, aux responsables politiques qu'ils se penchent sur la réforme du droit d'asile en cherchant "à mieux honorer le troisième terme de (la) devise (française) : fraternité". Ils ont, en outre, attiré l'attention sur la "précarité extrême" dans laquelle vivent les demandeurs d'asile et réclamé l'"ouverture d'un vrai débat sur le sujet". La Conférence a également dénoncé les "pratiques scandaleuses" existant dans les zones d'attente des aéroports.