Lautresite, le jour, 25 avril 03
 

L'observatoire,
c'est là ou
nous recensons,
avant de
les analyser,
les faits
et événements
qui, en Europe, participent des glissements
vers le
populisme.

Un répertoire hebdomadaire

   

Danemark : le parlement adopte un projet de loi durcissant la politique d'immigration (25/04/03)
Un nouveau projet de loi instaurant des règles plus restrictives à l'égard des sans papiers réchignant à rentrer dans leur pays a été adopté, jeudi, par le Parlement danois. Soutenue par les libéraux, les conservateurs et le Parti du Peuple danois d'extrême droite, cette nouvelle législation permettra à la police, dès le premier mai, de renforcer la lutte contre les demandeurs d'asile récalcitrants. Une fois leur demande rejetée, ils pourront désormais être privés d'aide financière, ne recevant plus qu'un paquet de nourriture et de produits d'hygiène tous les quinze jours. S'ils persistent à refuser leur rapatriement, ils pourront être transférés au centre pour réfugiés de Sandholmlejr où ils devront se présenter quotidiennement à un poste de police. Certains pourraient même se voir enfermés dans la section prison du centre. Le gouvernement envisage également l'organisation de retours forcés par avion.

Belgique : vers une prochaine rupture du cordon sanitaire ? (25/04/03)
Une récente enquête, menée par la chaîne de télévision flamande VRT, montre qu'une faible majorité des interrogés seraient

  favorables à une rupture du cordon sanitaire dressé autour du parti d'extrême droite, Vlaams Blok. Quelque 51,3 pour cent des personnes envisageraient ainsi positivement une contribution de ce parti à la gestion politique du pays. Quant aux électeurs du Vlaams Blok, ils sont 68,6 pour cent à désirer une participation de leur parti au pouvoir.

Italie : le conflit d'intérêt politico-médiatique de Silvio Berlusconi dénoncé par Reporters sans frontières (25/04/03)
Suite à une récente enquête, Reporters sans frontières (RSF) s'inquiète de la situation des médias en Italie. L'association a demandé à la Commission européenne de prendre des mesures contre la collusion entre pouvoir politique et médias dans ce pays. RSF considère la "double casquette" de chef de gouvernement et de magnat des médias de Silvio Berlusconi comme une "anomalie". "Étant donné le risque de reproduction de cette situation dans les autres pays européens, RSF recommande à la Commission européenne d'examiner les conséquences du conflit d'intérêt de Silvio Berlusconi sur le pluralisme des médias, dans le cadre de son Livre Vert sur la concentration des médias" a encore insisté l'organisation de défense des droits de la presse.

  France : premières applications de la loi Sarkozy (25/04/03)
La loi sur la sécurité intérieure, entrée en vigueur le dix-huit mars dernier, a déjà entraîné l'arrestation de dizaines de personnes. Depuis le premier avril, on estime qu'une trentaine de prostituées auraient été interpellées à Paris et Lyon pour racolage passif. Ces premières semaines montrent toute la difficulté d'application de la nouvelle loi et ce particulièrement à Paris. Dans un communiqué du quinze avril dernier, le Syndicat de la magistrature (SM) a dénoncé une "pénalisation de la pauvreté". Le Syndicat entendait également réagir à la note interne du procureur de la République, Yves Biot, sur la mise en œuvre du nouveau texte de loi qui requièrt la comparution immédiate pour les prostituées étrangères en situation irrégulière et les personnes se livrant à l'exploitation de la mendicité. Pour le SM, cette procédure n'aura pour seul effet que d'envoyer "les jeunes, les prostituées et les SDF en prison". Il s'agit d'une application "musclée de la loi" et d'une incitation à "de véritables rafles policières". Pour Dominique Barella, président de l'Union syndicale des magistrats (USM), "on ne fait que traiter le visuel, sans s'attaquer à la grande délinquance, pour que le citoyen standard ne soit pas choqué. Mais ce n'est sûrement pas ainsi qu'on fera disparaître la prostitution ou la mendicité".