Lautresite, le jour, 22 avril 03
   
[


Aujourd'hui, les sorcières
Font livrer leurs mystères
Aux bons soins des postières

Le philtre était magique
Et le courrier timbré
On a pris leur supplique
Pour une voie de fait.

Elles avaient envoyé
À Monsieur le Préfet
De la Ville de Nîmes
Un peu de saccharine









C'était juste du sucre pour attirer la chance
Sur leurs maris perdus et étrangers en France
Mais la poudre était blanche et le préfet pressé :
On mit en quarantaine agents et employés.

Quant aux trois magiciennes, on les a arrêtées
D'un acte terroriste, on les a suspectées.
Qu'est qu'il ne faut pas faire quand on n'est pas Français
Pour obtenir l'asile et trouver des papiers.




(Sotie n°13 du 22 avril 2003, jour où l'on apprend qu'à Nîmes, trois mères de famille ont été gardées à vue puis inculpées pour avoir envoyé au Préfet du Gard une lettre recommandée contenant un peu de sucre, censé servir de "philtre magique" attirant les bonnes grâces du préfet sur le cas de leurs maris algériens et sans papiers).



















]