Lautresite, le jour, 17 avril 03


Anniversaire.
Le dernier seigneur de Magnières est Dominique O'Heguerty qui y mourut en 1789 à 96 ans. L'étymologie rapporte que le toponyme pourrait être un patronyme, du nom de Magnier, dont l'origine germanique Maginhari signifie "armée puissante". C'est de Suède que le maire actuel, Danièle Guilter, ramena l'idée qui fait, depuis 1990, la renommée de cette commune lorraine : l'ancien chemin de fer transporte aujourd'hui des vélos-rails, ils sont dix-neuf qui circulent entre de Dainvillers et Gerbéviller. Mais si l'on parle aujourd'hui de Magnières, c'est parce que la faible secousse tectonique qui affecta l'est de la France le 22 février dernier a libéré les eaux de la source de Montfort dont les propriétés médicinales sont reconnues depuis bien avant Dominique O'Heguerty. Cette eau qui soulage les constipés n'a jamais pu être embouteillée pour cause de débit médiocre. Le travail souterrain des failles sismiques vient de le multiplier par six disent certains par dix, disent d'autres. Les 320 habitants de Magnières paient 32 euros par an pour avoir le droit de consommer un verre, matin et soir, de l'eau de la Montfort. En bonne logique, le prix devrait baisser. Dans la nuit du 17 au 18 avril 1906, un tremblement de terre a fait 452 morts à San Francisco, USA.
 






















Fête nationale. En 2002, nous apprenions les noms des villes afghanes : Bagram, Mazar-e Sharif, Konduz, Kandahar, Herat. En 2003, nous avons appris les noms de villes irakiennes : Mossoul, Kerbala, Najaf, Kirkuk, Tikrit, Bassora, Nassiriyya, Oum Qasr. En ce jour de la fête nationale syrienne, apprenons déjà à connaître le nom des villes du pays : Hamah, Hims, Al Ladhiqiya (Latakia), Idlib, Halab (Aleppo).