Lautresite, le jour, 15 avril 03
   
[


Il tousse un peu, c'est un scandale
Pour un vieillard nonagénaire
Préférant la vie au grand air.
Avant, il était fonctionnaire :
Il a passé toute sa carrière
À faire du classement vertical

Maurice Papon, il se nomme
Sa profession est grabataire
Il a fait Vichy et Charonne
Et avait un beau signataire

C'est un préfet que l'on préfère
Voir aux champs plutôt qu'en enfer
Et c'est pour ça qu'on le libère
Sur la parole des experts












Ce n'est pas qu'on l'ait acquitté
C'est surtout qu'il est alité :
Pour un peu, on nous ferait croire
À la justice de son histoire
La République est bonne pâte
Avec ses vieux enfants malades.

Mais Maurice, tu marches encore
Mais Maurice, tu parles encore
Mais Maurice, tu vis encore
Mais Maurice, tu mens encore.















]















(Sotie n°10 du 15 avril 2003, jour où l'on apprend que trois experts confirment que l'état de santé de Maurice Papon n'est pas compatible avec la prison bien qu'il soit capable encore "d'effectuer de courts déplacements". Un déplacement qu'il n'a pas fait lorsqu'il a été convoqué dernièrement par le juge. Maurice Papon est libre depuis septembre 2002).