Lautresite, le jour, 14 avril 03
[


"Constatant que les biens culturels ont subi de graves dommages au cours des derniers conflits et qu'ils sont, par suite du développement de la technique de la guerre, de plus en plus menacés de destruction.
Convaincues que les atteintes portées aux biens culturels, à quelque peuple qu'ils appartiennent, constituent des atteintes au patrimoine culturel de l'humanité entière, étant donné que chaque peuple apporte sa contribution à la culture mondiale.
Considérant que la conservation du patrimoine culturel présente une grande importance pour tous les peuples du monde et qu'il importe d'assurer à ce patrimoine une protection internationale.
Guidées par les principes concernant la protection des biens culturels en cas de conflit armé établis dans les Conventions de La Haye de 1899 et de 1907 et dans le Pacte de Washington du 15 avril 1935.
Considérant que, pour être efficace, la protection de ces biens doit être organisée dès le temps de paix par des mesures tant nationales qu'internationales.
Résolues à prendre toutes les dispositions possibles pour protéger les biens culturels, sont convenues des dispositions qui suivent : (...)
Art. 4 Respect des biens culturels
3. Les Hautes Parties contractantes s'engagent en outre à interdire, à prévenir et, au besoin, à faire cesser tout acte de vol, de pillage ou de détournement de biens culturels, pratiqué sous quelque forme que ce soit, ainsi que tout acte de vandalisme à l'égard des dits biens. Elles s'interdisent de réquisitionner les biens culturels meubles situés sur le territoire d'une autre Haute Partie contractante. (...)
Art. 5 Occupation
1. Les Hautes Parties contractantes occupant totalement ou partiellement le territoire d'une autre Haute Partie contractante doivent, dans la mesure du possible, soutenir les efforts des autorités nationales compétentes du territoire occupé à l'effet d'assurer la sauvegarde et la conservation de ses biens culturels.
2. Si une intervention urgente est nécessaire pour la conservation des biens culturels situés en territoire occupé et endommagés par des opérations militaires et si les autorités nationales compétentes ne peuvent pas s'en charger, la Puissance occupante prend, autant que possible, les mesures conservatoires les plus nécessaires en étroite collaboration avec ces autorités.
Convention de La Haye pour la Protection des biens culturels en cas de conflit armé, 14 mai 1954. Au 9 avril 2002, quelque cent trois Etats avaient ratifié cette convention dont l'Irak, en 1967. Les États-Unis et la Grande-Bretagne ne font, pour leur part, pas partie des signataires.  


















]
 




Statue.
Le chauffeur du camion transportant une statue en pied de Pim Fortuyn, leader populiste néerlandais assassiné en 2002, a mal jugé de la hauteur du viaduc sous lequel il lui fallait passer. La tête de Pim Fortuyn n'a pas résisté au choc. La statue a été décapitée.