Lautresite, le jour, 9 avril 03
 

Lautresuite 09.04.03 (7) Samedi, un cinquième charter de sans papiers a décollé de l'aéroport Charles-de-Gaulle (Paris). Affrété par le gouvernement français, ce vol a renvoyé dans leur pays soixante et un Africains, Ivoiriens et Sénégalais. Comme à l'accoutumée, les expulsés étaient encadrés d'un fort dispositif policier, formé ici de 90 agents de police. Étaient également présents un médecin et un représentant de la Croix-Rouge. Aucun incident n'a été relevé.

Lautresuite 09.04.03 (8) De plus en plus de pressions sont exercées sur les réfugiés tchétchènes d'Ingouchie pour qu'ils regagnent la Tchétchénie. Alors que certains passent leur quatrième hiver sur place, dans des conditions souvent calamiteuses, les autorités locales, sous contrôle de la FSB, ont récemment ordonné la destruction de près de six cents maisons en briques construites par Médecin sans frontières. Une source proche du dossier affirme que "la priorité des responsables russes est de cacher le drame des réfugiés, donc de les refouler vers la Tchétchénie, où les étrangers n'ont pratiquement aucun accès. Moscou cherche par tous les moyens à bloquer toute aide qui "fixerait" ces populations en Ingouchie".


   

Lautresuite 09.04.03 (9) Les associations françaises de défense des étrangers sont déçues par les conclusions rendues, mercredi deux avril, par le groupe de travail qui s'est penché sur la réforme de la procédure de double peine. Loin de supprimer l'interdiction du territoire français (ITF), le projet de réforme se limiterait à des aménagements et à restreindre l'arbitraire. Lors d'une conférence de presse, les principales organisations impliquées ont fait part de leur "profonde déception", certains parlant de "réforme en trompe l'œil" d'autres de "modifications cosmétiques". Une lettre de réaction, établie conjointement par les différentes associations, sera prochainement délivrée au ministère de l'Intérieure, Nicolas Sarkozy.

Lautresuite 09.04.03 (10)
Ce samedi, se sont réunies devant le centre fermé de Vottem (Province de Liège) quelque trois cents personnes provenant essentiellement de Liège, Bruxelles et Gand. Ce rassemblement, organisé à l'initiative du Collectif de Résistance aux Centres pour Étrangers, entendait commémorer le quatrième anniversaire de l'ouverture du centre de rétention.

Lautresuite 09.04.03 (11) Malgré les assurances du préfet de Gironde qu'aucune mesure de reconduite ne serait



  prise à l'encontre des Kurdes turcs de Bordeaux, plusieurs sont aujourd'hui menacés d'expulsion. Lundi, le tribunal administratif de la ville a validé les arrêtés préfectoraux de reconduite à la frontière de quatre Kurdes en situation irrégulière, actuellement internés en centre de rétention. L'administration française attendrait un laissez-passer du consulat de Turquie pour les rapatrier. La semaine dernière, quatre-vingt-deux Kurdes de Turquie avaient occupé une place de Bordeaux pour réclamer la régularisation de leur situation. Ils en avaient été délogés, le premier avril, par les CRS.

Lautresuite 09.04.03 (12) Le ministre français des Affaires sociales, François Fillon, devrait présenter, ce 10 avril, son projet de loi sur l'intégration dont le dispositif central est le "contrat d'intégration". Désormais, les quelque cent mille personnes entrant annuellement sur le territoire français seront appelées à signer un contrat par lequel elles s'engagent dans une "démarche d'intégration leur octroyant des droits de formation et exigeant d'elles la reconnaissance et le respect de la constitution des lois et des règlements de la République ainsi que des valeurs fondamentales de notre société". Les personnes qui signeront ce contrat devront suivre une formation comprenant un apprentissage du français ainsi que des
  modules sur la santé, l'école, le logement, la formation et l'emploi. Une journée de formation civique est également prévue. La finalité de ces dispositions est de transmettre aux étrangers entrant en France "un minimum culturel commun". L'octroi de la carte de résident serait désormais subordonné au suivi de ces formations et à la réalisation des objectifs assignés par le contrat d'intégration. Michel Tubiana, le président de la Ligue des droits de l'homme, a déjà réagi aux propositions de François Fillon : "En liant l'obtention de la carte de résident au contrat, le gouvernement précarise le statut administratif et social des étrangers qui ont vocation à rester en France".

Lautresuite 09.04.03 (13) En date du premier avril, la Coordination nationale des sans papiers (CNSP) a lancé un appel aux chefs d'État africains. Dans sa lettre, le CNSP demande aux dirigeants de s'opposer à l'atterrissage sur leur territoire de charters expulsant de France des ressortissants d'origine africaine.

Lautresuite 09.04.03 (14) Les réfugiés qui campaient le long des murs de l'hôtel de ville de Roubaix ont finalement été évacués. Cette centaine de sans papiers d'origines guinéenne et algérienne ont été encerclés, à l'aube, par 70 policiers et CRS avant d'être emmenés au commissariat de la police aux frontières de Lille.