Lautresite, le jour, 3 avril 03
   
[


Il n'y a pas de guerre civile.
Elle peut bien se passer en ville,
Il n'y a pas de guerre civile.

Ici et là, des gens s'étonnent
Qu'il y ait des éclairs quand il tonne

Mais,

Il n'y a pas de guerre civile.
Elle peut bien se passer en ville,
Il n'y a pas de guerre civile.

Ici et là, on s'apitoie
Pour quelques bombes sur les toits









Mais non,

Il n'y a pas de guerre civile.
Elle peut bien se passer en ville,
Il n'y a pas de guerre civile.

Car,

La guerre est de nature guerrière,
Elle est comme ça, c'est son affaire :
Il faut être baratineur,
Ou bien peut-être commentateur,
Pour imaginer qu'une balle
N'atteint jamais un hôpital.














]

(Sotie n°3 du 3 avril 2003, jour où les éditoriaux et le CICR s'indignent du nombre de bavures et des morts de civils qu'occasionne la guerre d'Irak et où l'armée américaine aurait effectué une percée vers les faubourgs de Bagdad)