Lautresite, le jour, 3 avril 03


     
[


Atypique.

On a d'abord dit pneumonique avant de dire pneumonie. Était pneumonique le médicament qui soignait la maladie avant de qualifier la pathologie elle-même. Le mot vient du grec "pneumôn", poumon, et s'est acoquiné avec le temps à l'autre racine, "pneuma", qui signifie souffle, respiration, haleine. C'est également de "pneuma" que vient le pneumatique dont l'emploi est attesté deux siècles avant la pneumonie. Le pneumatique, décalqué tout droit du latin usuel "pneumaticus", est un adjectif qui, dans la langue française, a tout d'abord signifié "subtil". On parlait ainsi, au 16ème siècle, d'"esprits pneumatiques" ce qui permettait sans doute d'éviter d'employer la formule "d'esprit subtil" dans laquelle on aurait pu reconnaître le diable. Car on appelait, en effet, "le Subtil" celui qui possédait l'adresse et la ruse capables de faire fauter. Le pneumatique quitta progressivement les sphères intellectuelles pour s'installer à demeure dans la technique. Ce qui est fort dommage car cette "pneumonie atypique" eût pu être baptisée "pneumonie pneumatique", ce qui aurait aidé à relever l'aspect "malin" de cette épidémie…















]