Lautresite, le jour, 1er avril 03

Au 146, rue Montmartre, une vitrine a remplacé les cinq fenêtres mais la vieille façade de bois du café du croissant tient le coup, éclairée d' une plaque de marbre blanc. À l'intérieur, un buste posé devant deux photos et la Une de l'Humanité du 1er août 1914 observe la salle coquettement banale. Au repas du midi, cadres sup' et banquiers; il n'y a plus que des journaux économiques dans le quartier et la thrombose automobile a flingué les balades populaires. Pourquoi ont-ils tué Jaurès ? Quand même, une fois par mois "Les amis de l'Humanité" organisent des conférences au café du croissant. Le 6 novembre dernier, Nicolas Philibert parlait de son beau film "Etre ou avoir". Et Denise Ernult, la patronne du restaurant, garde vivante l'une des tables où l'on allongea le député du Tarn : on peut y boire un rouge sans supplément, le cœur à l'utopie. Goût de fraise et innocent sourire de fillette. Tatouée dans le bois, une tache de sang rappelle le chemin à parcourir.

Thierry Kübler


(1) Témoignage du journaliste Ernest Poisson.









La série de Thierry Kübler paraît de façon hebdomadaire.