Lautresite, le jour, 1er avril 03
     
[



La seconde manière d'aider le Vietnam, consiste à l'éduquer, en lui distribuant des conserves (afin de lui inculquer de nouvelles habitudes alimentaires), des semences, des engrais, du chewing-gum, des bonbons (les Vietnamiens se plaignent de ce que les G.I. jettent des bonbons à leurs enfants comme une volée de balles), en enseignant aux populations la pratique de l'hygiène, l'élevage des porcs, l'alternance des cultures.
Ce programme a été conçu non seulement pour rendre les Américains populaires, mais aussi pour secouer les Vietnamiens, comme dans ces "cours stimulants" de première année où l'on apprend aux étudiants à remettre en question les "préjugés" que leur ont inculqués leurs parents. "Nous essayons de les tirer de leur vieille économie du troc, et de les intégrer dans une économie de marché. Alors, ils pourront démarrer pour de bon". Mary Mc Carthy, "Vietnam", JJ Pauvert, Paris, 1968.








]