Lautresuite 28.03.03 (2) Le ministère français de l'Intérieur désire "la transparence" sur les conditions d'expulsion d'étrangers en situation illégale. Hier, devant la presse, le ministère a projeté les images filmées par la police aux frontières (PAF) lors du renvoi récent de soixante-cinq Ivoiriens et Sénégalais. On y voit une Ivoirienne conduite à l'horizontale à la fouille portée par cinq policiers, un homme nu criant "l'escadron va me tuer" maîtrisé et difficilement rhabillé par les policiers, un Ivoirien prit de spasmes, l'écume aux lèvres, immobilisé par des policiers et des "Africains menottés, les mains devant, tenues par des liens de toile, plus ou moins serrés". Daniel Chaze, directeur adjoint de la PAF, commentait ces images : "elle a commencé une crise d'hystérie", "il s'est dévêtu tout seul". Il conclut en disant qu' "il ne faudrait pas retenir que ces images. Il y a une soixantaine d'autres (expulsés) qui sont restés calmes". La Fédération internationale des droits de l'Homme (FIDH) et la Ligue française des droits de l'Homme (LDH) ont déclaré, mercredi, poursuivre une enquête sur les conditions d'expulsion des Africains refoulés par l'Etat français.

Lautresuite 28.03.03 (3) Hier, la police a évacué vingt-quatre adultes et six enfants Roms roumains du terrain qu'ils occupaient à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Ils ont été pris en charge et placés pour quelques nuits dans un hôtel.


101