Arthur Haulot, interné à Mauthausen et Dachau,
qu'il dirigea à sa libération.
Dachau, 22 mars 1933.

Par Joël Kotek


Pour Himmler, tout commence le 21 mars 1933. Ce jour-là, le préfet par interim de la police de Munich qu'il est alors, convoque la presse pour annoncer l'ouverture, dans la banlieue de la ville, d'un camp pour prisonniers politiques. Ce camp, d'une capacité de 5 000 hommes, accueillera des adversaires du régime, ceux « qui mettent en danger la sécurité de l’État, car il n'est pas possible à la longue, si on ne veut pas surcharger l'appareil de l’État, de laisser les différents responsables communistes dans les prisons, et il ne convient pas non plus de les remettre en liberté, car ils continueront à tenir des propos incendiaires et à engendrer l'insécurité.”
72