Lautresuite.
Lautresuite 19.03.03 (1) De plus en plus de Kurdes irakiens échouent à Paris. Considérée auparavant comme un simple point de passage vers Sangatte et la Grande-Bretagne, la capitale française est devenue un lieu de chute. Livrés à la rue, ces réfugiés dorment aux alentours de la gare du Nord, sur les chantiers, dans les passages, dans les cabines téléphoniques et les bouches de métro. La journée, pour éviter les contrôles de police, ils tentent de se fondre dans l'importante communauté kurde de Turquie. Personne ne désire introduire une demande d'asile auprès de la France, où les procédures sont jugées trop longues et trop hasardeuses. L'Angleterre reste la terre promise. Elle est aussi à leurs yeux le pays européen qui lutte le plus activement contre Saddam Hussein, responsable du gazage de nombreux villages kurdes en 1988. Lundi prochain, les Verts présenteront au Conseil de Paris une demande pour le renforcement de l'hébergement d'urgence et le déploiement d'une structure de médiation et d'accompagnement pour les exilés en transit dans la capitale.
54