Lautresuite.
Lautresuite 14.03.03 (1) L'accueil des étrangers venant demander ou reconduire leur carte de séjour auprès de la préfecture de Lille est de plus en plus déplorable. Les services administratifs, qui refusent de communiquer par écrit ou par téléphone, obligent les personnes à se déplacer et à faire, souvent inutilement, la file durant des heures. Les tickets, distribués à huit heures trente le matin, poussent de nombreuses personnes à passer la nuit sur le trottoir pour être certaines d'être reçues. Ces contraintes obligent souvent les étudiants à manquer l'école et les employés leur travail. Certains en sont même arrivés, étant donné leurs absences successives, à perdre leur emploi. La préfecture étant dépassée, les papiers expirent parfois avant même d'être renouvelés provoquant la suspension des allocations familiales et du RMI. Les Verts du Nord-Pas-de-Calais et la Ligue des droits de l'Homme s'indignent de la situation ; la préfecture assure chercher des astuces pour désengorger ses services soulignant qu'en trois ans, le nombre d'étrangers a triplé.

39