Lautresuite 12.03.03 (3) Le gouvernement Raffarin entend faire des économies en matière de soins de santé. Pour ce faire, la couverture maladie universelle (CMU) et l'aide médicale d'État (AME), deux dispositifs qui permettent aux démunis et aux sans papiers privés de ressources de se soigner gratuitement, devraient être supprimés. Il s'agit selon les initiateurs du projet de "modérer les dépenses de santé et de responsabiliser les bénéficiaires" de ces deux systèmes. Alain Lambert, le ministre délégué au budget, a récemment déclaré qu'il craignait que "certains de nos compatriotes n'en viennent à (se faire passer pour) étrangers en situation irrégulière pour être accueillis à l'hôpital dans les meilleures conditions et n'avoir à accomplir aucune formalité pour pouvoir être soignés". Les associations qui viennent en aide aux personnes en difficulté ou sans papiers ainsi que certains syndicats de médecins dénoncent une réforme qui engendrera des "délais de carence inutiles et dangereux pour l'accès aux soins des personnes malades".
Le Groupe d'information et de soutien des immigrés (GISTI) considère, pour sa part, que "ne pas se soigner, c'est laisser la porte ouverte à des prises en charge tardives, au développement de pathologies lourdes ou de maladies contagieuses".

Lautresuite 12.03.03 (4)
Mercredi dernier, dix-sept Chinois ont été renvoyés vers Hongkong à bord d'un vol dit "groupé". Leur expulsion a été justifiée par le fait qu'ils ne disposaient bien souvent d'aucun papier d'identité ou plus simplement que leur demande d'asile n'était pas fondée. Il semble surtout que ce renvoi visait à désengorger la zone d'attente de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulles (Paris).

Lautresuite 12.03.03 (5) La prochaine vague de régularisation, engagée en août 2002 par le gouvernement italien, devrait propulser le pays à la troisième place des pays d'immigration en Europe, après la France et l'Allemagne.
27