p 10. En ce jour, l'éditorial.
p 12. Lautresuite
En ce jour du lundi 10 mars 2003. On se quitte, on se retrouve, et ce sont toujours des chiffres qui occupent les esprits. On parle d'autres dates, mais ce sont évidemment les mêmes : nous pourrions égrener tout un calendrier et marquer d'un caillou tout ce qui a paru un moment important. On n'est encore que le dix et l'on pressent déjà le dix-sept. En même temps, chacun cherche ses voix. Le chiffre magique est le neuf. Car il faut être neuf pour obtenir deux : la mathématique n'en sort peut-être pas grandie mais, moins résolu qu'une résolution des Nations unies, il n'y a pas moyen. Et avec cela : le deux, le neuf et le dix-sept, nous allons jouer toute la semaine : c'est du bonneteau, ça en a l'air, c'est du lot(t)o, ça y ressemble, une noria de gens s'envolent ces jours-ci, cela vrombit de partout, et l'on calcule les kilomètres pour que derrière les chiffres s'évaporent les paroles, car les nombres désormais sont premiers. Patrick m'écrit que ses présomptions se réalisent : les marches européennes craquent, ainsi qu'il avait dit. Turquie à l'est, Grande-Bretagne à l'ouest, Espagne au sud : c'est là que se produiront les grandes lessives et c'est là également que les députés se comptent.
10