p 96. En ce jour, l'éditorial.
p 98. Lautresuite
En ce jour du mardi 25 fevrier 2003. Prenons garde à nos dos car on nous y fait des enfants. Tiens, les Turcs : on les saluait ici même récemment. J'apprends aujourd'hui qu'ils souhaiteraient, à la faveur de la guerre prochaine, envahir le Kurdistan irakien. Évidemment, cela donne un certain relief aux tractations financières avec les USA en même temps qu'à la position belgo-française à l'OTAN. Décidons donc déjà que l'on ne saura rien et que l'on apprendra peu. Soyons alors conséquents et retirons-nous des antichambres qui sont des endroits dangereux pour la vertu. Passer son temps à le perdre pour décider si cette guerre est pétrolière ou séoudienne ou préservative ou coloniale ou ceci ou cela devient, dans l'état actuel de notre non savoir, une gabegie intellectuelle. Comment se fait-il alors que, sachant que nous savons si peu, nous soyons pourtant tellement convaincus que cette guerre ne doit pas se faire ? Dans ces pages, ce n'est pas même l'idée de guerre que nous récusons : nous avons pour cela trop longtemps sillonné la Bosnie. Alors quoi ? Aujourd'hui, il se fait que nous trouvons plus supportable un dictateur probablement muni d'armes chimiques qu'un président américain qui oppose au monde une vision fondamentaliste.
96