Lautresuite 21.02.03 (3) Aujourd'hui débute, devant la 44ème chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles, le procès des dix-huit membres du collectif contre les expulsions et les centres fermés. Parmi les charges retenues, on peut citer entre autres : la destruction de clôtures du centre 127bis, aide à l'évasion de détenus, entrave méchante à la circulation, rébellion avec violence, outrage à agent,.... Il y a un an, lors des premières inculpations, s'était constitué un comité de soutien au collectif. Celui-ci, formé d'universitaires, de parlementaires Ecolo et PS, de syndicalistes et de diverses associations, entend s'élever contre "une criminalisation des actes de solidarité qui s'accentue " et "le droit à la contestation qui semble de plus en plus menacé". Un appel à la résistance contre les expulsions et les enfermements a déjà rassemblé près de trois mille signatures. Ce dimanche aura lieu au centre 127bis de Steenokkerzeel, le festival des résistances pour "rendre visible ce qu'ils veulent garder invisible". Le 5 mars prochain, un rassemblement est également prévu devant le centre pour "illégaux" de Vottem.
88