Lautresuite 19.02.03 (2) Nicolas Sarkozy, avait déclaré, lors de sa récente visite au Mali, son intention de doubler l'aide à la réinsertion offerte aux immigrés maliens en France, souhaitant rentrer chez eux volontairement ou sous le coup d'un arrêté d'expulsion et désireux de lancer un projet de développement au Mali. Cette proposition du ministre français de l'Intérieur risque de ne pas avoir beaucoup de répercussions sur les chiffres de l'immigration illégale malienne. On estime, en effet, que chaque année, la somme que les migrants adressent à leurs familles restées au Mali, soit plus de cent millions d'euros, dépasse de loin l'aide publique française allouée au développement (soixante millions d'euros).

Lautresuite 19.02.03 (3) Le ministre français de la Justice, Dominique Perben, prévoit l'ouverture, d'ici 2007, de soixante centres éducatifs fermés pour mineurs délinquants récidivistes. Ces prochaines implantations rencontrent déjà l'hostilité des riverains de certaines communes concernées.
Ainsi à Saint-Denis-le-Thiboult (Seine-Maritime), la population et son maire, Bernard Mainemare, s'opposent au projet invoquant "l'absence de garantie au niveau sécuritaire", "le manque de concertation" et la mauvaise publicité faite à la commune. Les habitants sont également choqués par les futures conditions d'hébergement des délinquants jugées trop confortables. De huit à dix adolescents devraient être accueillis dans le château des Ventes, bâtisse rénovée du XVIIIème siècle. "Avec ces jeunes qui viennent de banlieue, on ne va plus se sentir en sécurité dans notre petit paradis" a encore indiqué le maire.
75