Lautresuite.
Lautresuite 18 02 03 (1) Le ministre français de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy, travaille actuellement sur un nouvel avant-projet de loi visant à lutter plus fermement contre l'immigration clandestine. Ce document prévoit ainsi un allongement spectaculaire de la durée maximum de rétention administrative, qui passerait de 12 à 60 jours. Le ministère de l'Intérieur justifie l'adoption de cette nouvelle mesure par la nécessité de disposer de plus temps pour établir l'identité réelle et la provenance des étrangers. Désormais, un clandestin interpellé en situation irrégulière pourrait être maintenu deux mois dans un centre de rétention en attendant sa reconduite vers son pays d'origine. La place Beauvau rappelle que moins d'une reconduite sur cinq est exécutée. Ce "document de travail", comme le nomme les services de l'Intérieur, prévoit également : le renforcement, grâce à des fichiers, des attestations d'accueil délivrées par les maires pour les étrangers en visite privée; le durcissement des sanctions contre les passeurs et les filières d'immigration clandestine et la suppression des titres de séjour obligatoires pour les ressortissants de l'Union européenne.
68