p 61. En ce jour, l'éditorial.
p 63. Lautresuite
p 65.Appel Breton
En ce jour du lundi 17 fevrier 2003. On s'est un peu moqué, vendredi dernier, mais la cause était juste et l'action préventive : nous entendons tellement n'importe quoi que l'écrire fut une jubilation. Revenons alors à ce qui pèse. Certains avaient vu du Pearl Harbour dans le 11 septembre 2001 ; beaucoup observent dans les manifestations mondiales de ce week-end quelque chose des mânes de la guerre du Vietnam. Il n'y a rien à faire, vivre l'instant présent comme totalement nouveau et parfaitement inédit reste un exercice incommode. Car, évidemment, il n'existe pas de points de comparaison et la référence est trompeuse. Dans les moments de la guerre du Vietnam, l'idée du mouvement était première et le monde devait changer de bases — il l'a fait un peu, beaucoup — quand les marcheurs mondiaux de samedi entendent, eux, qu'il demeure stable et que personne ne touche à son équilibre. Cela fait, tout de même, une sacrée différence. Tout se passe, dès lors, comme si les promoteurs du changement se trouvaient dans les cabinets de Londres et Washington, quand le camp du conservatisme défile, lui, dans la rue. Ce paradoxe invite à penser un peu parce qu'il échappe à la culture politique de nos générations.
61