En ce jour du jeudi 13 fevrier 2003. On ne le dit pas assez, mais l'œil d'un cyclone est un endroit parfaitement calme et reposant. On ne sait pas, au juste, où trouver cet œil-là aujourd'hui : il semble que des missiles soient en position autour de Washington, il paraît que des chars seraient disposés près des aéroports londoniens, ce n'est donc pas là qu'il faut chercher. Ce n'est apparemment pas non plus en Belgique, petit pays chihuahua d'où l'on parle, qui fait depuis quelque temps dans le très politiquement incorrect. Voilà donc que la Justice vient de revalider la loi de compétence universelle, ce qui intéresse directement les relations diplomatiques entre Israël et la Belgique : il y a là toute la question de Sabra et Chatila, celle de Yaron, celle aussi de Sharon. Comme cela intervient juste après les prises de position belges à l'OTAN, on n'est pas loin de s'imaginer, ici, qu'on pointera bientôt plus qu'un doigt sur la carte du pays. Israël a déjà interprété l'arrêt de la Cour de cassation comme un soutien gouvernemental au terrorisme, ce qui équivaut, bon an mal an, à renvoyer la Belgique dans l'axe du mal.
47