Ceci...
Il plaide aux Nations-unies, c'est un militaire et il est noir. Nous avons appris cela hier, comment allait la politique quand elle fait le lit de la religion, et nous avions déjà appris le contraire, ce que devenait la religion quand elle couche avec la politique. Ça ne nous avance pas, on n'a pas l'impression de progresser, on ne sait plus, à vrai dire, quoi raconter aux enfants. Donc, on va résumer pour eux. Un, Saddam Hussein est un tyran, version totalitaire, version raciste, version antisémite, il tue ses gens, cela est déjà suffisant pour ce qui nous occupe, nous n'avions pas besoin des armes chimiques. Deux, le gouvernement américain ne peut pas nous faire ça, il ne peut pas engager malgré nous notre libre-arbitre, il ne doit pas nous défaire de notre intimité, il ne peut pas nous renvoyer au prêche pour nous convaincre. Il ne peut pas participer à l'amenuisement de notre état d'homme. J'en suis là pour aujourd'hui, les enfants, je ne sais pas quoi vous dire sur vos résultats à l'école, sur les vols de sac à mains, sur votre futur non-emploi, sur vos propres enfants, parce que oui, pour l'instant, ma transmission est cassée. Ce que je disais de la fatigue dont on voudrait qu'elle ne précédât pas l'endormissement.
18