EUROPE
Par ordre alphabétique, lire de gauche à droite.
Ca commence à Albanie, ça se termine à Yougoslavie
en passant par la Turquie
de conscience et de religion; à la liberté d'expression (y compris la liberté de la presse) — et un certain nombre d'interdictions — la torture et les peines ou traitements inhumains ou dégradants; la peine de mort; les discriminations dans la jouissance des droits et des libertés garantis par la Convention; l'expulsion ou le refoulement par un État de ses propres ressortissants; l'expulsion collective des étrangers. On apprend que Tony Blair entend revenir sur cette Convention, 53 ans plus tard. Il est question ici des réfugiés mélangés aux terroristes. Cet article sur les "traitements dégradants" gêne : il empêche dans les faits l'expulsion des gens arrêtés récemment dans le voisinage de Abou Hamza vers des pays où ils risqueraient la peine de mort. Le fait que Abou Hamza et un autre de ses sbires aient obtenu, en son temps, le statut de réfugié, donne aussi des idées à l'opposition : elle propose des camps et des bateaux de détention où parquer les demandeurs d'asile. Elle est bien jolie, la jeune Europe, quand elle confond les droits de l'homme et la lutte anti-terroriste. Elle nous promet de bien beaux jours. Cours, vieille Europe, la jeune Europe est derrière toi !
92