Avec ça, nous ne savons pas quoi faire non plus. Les quatorze kilomètres de plage, maintenant. Eux, ils nous libèrent d'une inquiétude devenue vague : cela faisait plusieurs jours que l'on nous annonçait les galettes. Elles ne venaient pas. Elles sont là. Pas exactement où on les attendait, cependant. Elles ont mouillé sur d'autres plages que celles d'Ostende et de Nieuport. Le pire est toujours sûr, disent ces galettes de fuel, c'est juste sa localisation qui pose problème. Ainsi, ce qui devrait se dire le 5 février pourrait très bien se produire un 6 ou un 7, un léger déplacement temporel est toujours possible, mais ça arrivera. Juste un peu de Juarroz, s'il avait raison, "Tout arrive mais à l'envers" : en vérité, ce serait plutôt l'inverse de ce que nous attendons qui se produit et les nombres traduisent cette perversité. Voyez la France et la Côte d'Ivoire, Villepin avait cru, il s'est trompé. Il a fait en sorte que des choses arrivent et c'est le contraire qui advient. À nos chiffres du jour, ajoutons 10, le nombre de morts à Agboville.
Ça commence.
89