territoire britannique, dans les ports ou les aéroports, ne devraient plus bénéficier de l'aide de l'Etat en matière économique ou en logement. Certaines exceptions sont néanmoins prévues pour les familles avec enfants, les femmes enceintes et les personnes nécessitant des soins particuliers. Par ces mesures, le Home Office espère freiner l'immigration dite économique. Les associations de défense des réfugiés dénoncent des règles jugées "draconiennes" qui risquent de mettre de nombreuses personnes à la rue et sans ressources.

41