Lautresuite 15.01.03 (2) En 2002, trois mille deux cent vingt et un migrants, illégaux et demandeurs d'asile, ont bénéficié du programme de retour volontaire vers leur pays d'origine organisé par l'Organisation internationale des migrations (OIM). Dans le cadre de ce rapatriement, les réfugiés ont reçu une assistance financière et logistique.

Lautresuite 15.01.03 (3) Les vingt-six Turcs d'origine kurde qui avaient entamé, à Bordeaux, le neuf décembre dernier, une grève de la faim ont cessé leur jeûne hier. Ils désiraient, par cette action, infléchir la décision de la préfecture vers une régularisation collective de leur situation. Ayant souvent perdu entre dix et vingt-deux pour cent de leur poids initial, l'état de santé des grévistes commençait à être alarmant. La visite des agents de l'Office de protection des réfugiés (Opfra) avait été conditionnée à l'arrêt du jeûne. N'ayant pour l'instant rien obtenus, les vingt-six réfugiés ont néanmoins reçu la garantie de la préfecture d'un examen au cas par cas de leurs dossiers.
Lautresuite 15.01.03 (4) L'accord interprofessionnel 2003-2004 a été approuvé, hier, par les syndicats belges. Les nouvelles dispositions relatives au plan "Rosetta" ont pourtant posé problème. Ce programme qui oblige les entreprises à donner à trois pour cent de jeunes un premier emploi entend désormais favoriser certaines catégories telles que les handicapés ou les jeunes d'origine étrangère. Ainsi l'embauche d'un jeune allochtone permettrait à l'employeur d'atteindre plus facilement les quotas d'embauche imposés par la loi. Le recrutement d'un jeune d'origine étrangère vaudrait deux unités à l'employeur alors que celle d'un jeune belge une seule. Cette mesure pourrait avoir pour conséquence la réduction du nombre total de jeunes engagés dans le cadre du plan Rosetta. Cette nouvelle disposition, de discrimination positive, a rencontré les vives critiques de la base et ce surtout en Wallonie.

Lautresuite 15.01.03 (5) De nouvelles règles relatives au droit d'asile devraient entrer en vigueur, ce mercredi, en Grande-Bretagne. Désormais, les personnes n'ayant pas fait une demande d'asile lors de leur entrée sur le
40