Ce tournant sécuritaire intervient au moment où les derniers sondages placent la sécurité comme première préoccupation des Espagnols. L'opposition socialiste dénonce, pour sa part, "des manœuvres autoritaires" ayant pour seul but de "faire oublier la gestion désastreuse de la marée noire".

France : une femme condamnée pour négligences éducatives (10/01/03)

Une mère de trois enfants a été condamnée, mercredi dernier, à un mois de prison avec sursis et trois ans de mise à l'épreuve, par le Tribunal correctionnel de Bourg-en-Bresse (France). Deux de ses garçons de quatorze et seize ans avaient commis régulièrement des délits : alcool sur la voie publique, dégradation, problèmes disciplinaires à l'école. Le tribunal ne semble pas avoir voulu prendre en compte le fait que cette femme élève seule ses trois enfants, qu'elle travaille à temps plein et que le père, par ses actes de violence répétés, déstabilise régulièrement la famille.
Belgique : bientôt, un plan Vigipirate à la belge ? (10/01/03)

Après la proposition du ministre de la Défense, André Flahaut, de mettre "l'expertise et la logistique" de l'armée à la disposition de la police, le président du MR (Mouvement réformateur), Daniel Ducarme, appelle de ses vœux la mise en place d'un plan Vigipirate. L'armée pourrait avoir un rôle à jouer en terme de "prévention active". Les militaires viendraient en appui aux forces de l'ordre pour la sécurisation de lieux stratégiques tels que les gares, aéroports, stations de métro, mais également des quartiers jugés difficiles. Joëlle Milquet, présidente du parti CDH (Centre démocrate humaniste), souligne, pour sa part, l'impuissance de la nouvelle organisation policière. "On a voulu une réforme pour rendre la police plus efficace et plus unie, pas pour confier ses tâches à d'autres".
27