p 17. En ce jour, l'éditorial.
p 19. Lautresuite
p 21. Pétition, 42 rue Fontaine
En ce jour du jeudi 9 janvier 2003. Vite, vite, le tour du danger. Ce qui se disperse, c'est aussi l'idée de la justesse de ton. Il y a quelques jours, Reporters sans frontières faisait connaître sa campagne d'hiver pour la liberté de la presse. On y voit les photos des corps morts de Christine Ockrent, Guillaume Durand et Emmanuel Chain. Front troué, balle dans le cœur, gorge tranchée: l'essentiel, dit Robert Ménard de RSF, c'est que cela soit efficace. Bien des gens passent, comme cela, de la question de l'utilité à celle de l'efficacité. C'est, en soi, une fort vieille recherche. Dès que l'on décide cela — que pour être utile encore s'agit-il d'être efficace —, on engage avec soi-même et l'histoire un bras de fer perdu d'avance. Car, être utile, c'est agir vainement. Plus justement, c'est admettre Sisyphe et son rocher, les Danaïdes et leur tonneau. On n'est vraiment utile que si l'on sait d'avance que cela ne sert à rien. L'utilité est la valeur la plus vaniteuse qui soit. L'orgueil est dans l'efficacité, comme le diable dans les détails. Être efficace, c'est vouloir donner un sens à la vanité. C'est croire à une mission terrestre, c'est déjà être un peu dieu. L'utile se dit qu'il fait quelque chose parce que cela doit se faire, l'efficace fait quelque chose parce qu'il sait qu'il peut le faire.
17