De quelques mythologies autrichiennes

Michel Jocquet

Carl Auer von Welsbach est né à Vienne, le 1er septembre 1858. Il étudie la chimie à Vienne, puis à Heidelberg chez le professeur Bunsen. Il entame ses recherches sur les terres rares et met au point la fission du didyme en deux éléments ( le néodyme et le praséodyme ). En 1885, il fait une invention révolutionnaire : la lampe à incandescence au gaz, basée sur une structure d'oxydes de terres rares, retenue par un tissu de coton et chauffée à blanc par la flamme d'un bec Bunsen, à partir de laquelle il concevra le manchon Auer, caractérisé par une forte luminescence, une grande durabilité et une faible consommation de gaz, qui, très vite, sera connu dans le monde entier. Il continue dans cette voie, utilise l'osmium pour construire, en 1895 , la première lampe à filaments métalliques. Auer découvre aussi le ferrocérium, métal produisant, au frottement, des étincelles légèrement pyrophoriques, que l'on utilise encore aujourd'hui dans les pierres à briquet. Carl Auer est devenu une gloire internationale. Il meurt le 4 août 1929 à Treibach (au château de Welsbach, Carinthie).
1858, l'année de la naissance de Carl est aussi l'année de l'exposition universelle de Londres qui décerne une médaille à l'Imprimerie de la Cour impériale d'Autriche.
101