De quelques mythologies autrichiennes

Michel Jocquet

De Mayerling… Nous sommes le 30 janvier 1889, à Mayerling ( 40 km au sud de Vienne ). Deux corps sans vie sont découverts dans un pavillon de chasse : ceux de Rodolphe, Archiduc d'Autriche (41 ans) et de sa maîtresse, la jeune baronne Marie Vetsera (17 ans). La version officielle, immédiatement annoncée par la Cour, est celle du suicide de Rodolphe, affaibli par la maladie. Jusqu'à la fin de la monarchie, la Cour taira la présence de Marie Vetsera à Mayerling. Rodolphe de Habsbourg est le fils unique de l'empereur François-Joseph et de l'impératrice Elisabeth de Wittesbach, et donc, prince héritier de l'empire austro-hongrois. Rodolphe est l'époux, depuis 1881, de Stéphanie de Saxe-Cobourg-Gotha, Stéphanie de Belgique. Reconnaître la présence de Marie Vetsera aurait confirmé l'adultère et accrédité la thèse de la maîtresse assassinée par son amant. Le souci de la dynastie d'éviter le scandale va induire le soupçon que la Cour cherche à cacher une vérité plus horrible. Les rumeurs les plus insidieuses vont circuler, surtout celle de l'assassinat politique.
92