En ce jour du mercredi 20 novembre 2002. On révèle ces jours-ci, l'irruption d'un nouveau système de surveillance mondialisé, le "Total Awareness Information System", capable de scanner absolument toutes les sortes de transactions que vous fîtes un jour par voie électronique. La liste de vos e-mails, bien sûr, vos communications téléphoniques, vos visites sur Internet, vos retraits d'argent, les billets de spectacle que vous avez achetés, les paiements que vous avez effectués, tout cela et le reste, sous la coupe du vice-amiral John Poindexter, est actuellement soumis à l'attention du Congrès américain. Une cour d'appel fédérale vient, par ailleurs, d'autoriser le gouvernement à élargir ses recours aux systèmes d'écoute et de surveillance dans sa lutte antiterroriste. Guerre des étoiles et Total Awareness, nous ne progressons pas dans la paranoia, nous ne faisons que traiter du réel. Sur quoi l'on peut rejoindre, sans aucune sorte de distance, le romancier britannique Rupert Morgan, dans son "Poulet farci" (éditions 10/18), lorsqu'il soutient que, contrairement aux idées reçues, l'informatique n'a pas pour conséquence de créer une société anonyme - où chacun serait seul devant le monde et où nous serions tous de communs autistes - mais,
83