p62. En ce jour, l'éditorial.
p64. Lautresuite.
p66. Dictionnaire du refuge.
En ce jour du jeudi 14 novembre 2002. De quoi parlons-nous ici, sinon de la justice ? Hé bien, continuons. Parce que, la justice, elle semble désormais être l'apanage des ministres de l'Intérieur. Délogeant sans heurt, aux petites heures, les immigrants de l'église de Calais, le ministre français de l'Intérieur Nicolas Sarkozy, aura présenté le double renversé d'un de ces prédécesseurs, Jean-Louis Debré, qui attaqua jadis à la hache les portes de Saint-Bernard. On ne tarit désormais plus d'éloges sur la "méthode Sarkozy". Et il faut être bien mauvais coucheur, comme nous pouvons l'être ici, pour imaginer la vague derrière l'écume. Quelque chose change. Notre degré d'acceptation et de résignation augmente tous les jours. Notre faculté d'indignation, elle, fond, fond, fond. Le tissu de notre humanité se démaille. Voilà que nous en sommes à mettre en équation, dans les décisions qui nous concernent, ce qui serait juste et ce qui serait injuste. Pour peu que le juste l'emporte, même de peu, sur l'injuste, nous trouvons l'injuste justifiable : ça me rappelle "le socialisme à visage humain" qui était une bien mauvaise formule car, comme disait mon père, "est-ce qu'on a déjà vu un visage qui ne serait pas humain ? ".
62