Je vous ai dit quelques mots déjà, le 10 octobre dernier, de ce passage de la question "comment ?" à la question "pourquoi ?" qui occupe lautresite, après plus de dix années de Causes Communes balisées d'actions et d'initiatives en Roumanie, Bosnie, Belgique, etc...
Le "pourquoi ? " invite à "faire mémoire" avant que le "comment ?" n'appelle à "faire société". Je ne comprends toujours pas pourquoi nous avons, quinze ans, durant, inversé l'ordre des priorités. La mémoire dont nous parlons ici n'est pas une mer morte, elle accepte toutes les collisions entre les savoirs d'hier et les connaissances d'aujourd'hui, elle en stimule même les accidents. Elle fait son lit des influences et des affluents. Elle entend lire entre les lignes. Alors oui, sans doute n'est-ce pas utile et cela contrevient-il, disions-nous tout à l'heure, à une vision prothétique de la réalité. Précisons que nous en sommes fiers. Disons que nous sommes heureux de tenter de retrouver ici l'éthique de la cerise sur le cerisier.


Malevitch
31