Les noyaux de feu

Nous sommes dans le très œcuménique centre Marcel Hicter de la Communauté française, au cœur des bois de Wépion, sur les hauteurs de Meuse. La rencontre a pour thème "Religion et laïcité, ennemis irréductibles ? ". C'est la septième organisée par un petit groupe de franc-maçons et de catholiques qui, par amour d'une bière, d'une abbaye ou d'une auberge locale, ont pris le nom d'Orval et se retrouvent chaque année depuis 1995 pour rechercher " leurs convergences malgré leurs divergences ".
Les conditions de notre dialogue ? rappelle Gabriel Ringlet : Reconnaître notre héritage commun, le judéo-christianisme mais aussi les Lumières. Et l'Islam qui a tant apporté à l'Europe. Ne pas nous caricaturer bien sûr. Mais aussi partager nos inquiétudes, ne pas seulement coexister mais " proexister ". Combattre ensemble les obscurantismes. Mais aussi résister " au trop plein de relatif ", renouer avec " nos noyaux de feu ".
1