Il aura toujours sous la main l'objet qui les tirera d'affaire. Il faudrait dire le truc. Eega Beeva a toujours le truc. C'est un héros à gadgets. En ce sens, il a quelque chose de commun avec les grands héros du cinéma hollywoodien depuis James Bond: pas d'aventures réussies sans surenchère technique. Sans invention inattendue. Sans effets spéciaux. Mais contrairement à celle des successeurs de 007, la panoplie d'Eega Beeva n'est pas futuriste. C'est avec un yo-yo qu'il désarme l'armée des Glogs. L'objet d'Eega n'a jamais de pouvoir par lui-même. C'est souvent un jouet d'enfant. Sa force réside au contraire dans son apparent illogisme. Enfermé dans une cellule avec Wou Wou, la jolie jeune femme sans visage, Eega dépose d'abord aux pieds du gardien deux petits moutons mécaniques qui sautent une barrière: le gardien compte les moutons et s'endort. Puis Eega sort de son sac à malices non pas une clé, mais un aimant qui attire violemment la clé et les armes hors de la poche du Glog. Ainsi le gadget ne court-circuite pas l'histoire, ne l'appauvrit pas. Au contraire, il prolonge et relance l'histoire. Il suscite une nouvelle péripétie.
Eega ne répond pas à une situation par l'objet approprié mais par un objet voisin qui va forcer l'histoire à faire un détour. A faire encore un tour. La philosophie d'Eega c'est : encore.
Eega Beeva ne possède pas l'arme unique et définitive, il a plutôt un peu de tout mais en quantité inattendue. Mickey a oublié sa brosse à dents, Eega lui en offre une dizaine. Mickey va dans un ranch de cow-boys, Eega étale une véritable collection de six-coups. Eega vit dans l'abondance. Dans l'abondance mais pas dans la richesse. A cet égard, il est la figure inverse de l'oncle de Donald Duck, Oncle Jérémie rebaptisé Picsou quand l'antisémitisme devint de moins bon ton dans les bandes dessinées. Eega aime les objets mais l'argent le rend physiquement malade. Dans Pflip détective privé, il est pris de malaise quand il découvre le trésor d'un richissime bandit, Monsieur Mouton. Picsou au contraire n'aime pas les objets et prend son bain dans une baignoire de pièces d'or. Picsou est avare de chaque penny. Eega Beeva n'a rien mais il donne tout.
159