Le capitaine Speke et ses gardes du corps
C'est une image terrible que celle-là qui, outre qu'elle met un peu plus à distance encore ceux pour qui la fourniture de biens ou de soins reste une bonne vieille blague, nous renvoie également à une absolue schizophrénie dans l'acte social. On sait, par exemple, que dans certaines banlieues, les patrouilles de police sont ainsi surveillées à distance par des collègues banalisés, cachés au coin des rues, prêts à intervenir. Ce dédoublement sécuritaire renvoie l'acte gratuit - ce qui serait par exemple de l'ordre de la solidarité - à une marginalisation complète. Il y aura ceux dont l'usage social sera accepté et assumé et ceux, les francs-tireurs si l'on ose, qui se situeront d'office hors société parce que précisément non socialement reconnus et, partant, se trouveront isolés d'un monde pour lequel ils s'emploient pourtant. Mais ce dédoublement induit aussi l'image du paria, celui dont le rôle, en toute hypothèse, serait de se faire tuer à la place de l'autre, payé pour, rémunéré parce que. La prolétarisation du danger va alors de pair avec l'individualisation de la solidarité. Les beaux mots de "sécurité sociale" s'effondrent ici.
72