De quelques causes communes
et de leurs conséquences

Par Paul Hermant

Au commencement, étaient les murs qu'on abat. Après, celui qui tombe. Aujourd'hui, ceux que l'on rebâtit. Entre, ce sont des histoires banales de briques et de gens.

1- Le tout débutant en sous-sol, non-lieu estimable, intermédiaire entre le fond des choses et leur surface, déjà frontalier, presque périphérique. La lumière y est indigente et le métrage restreint. Mais on y tient à dix ou douze, le treizième est bienvenu de s'abstenir. C'est là que nous fondons Opération Villages Roumains, parce que nous ne connaissons rien à la Roumanie, peu des villages, que seul l'opératoire nous est commun. Nous avons entre nous des relations succinctes, basées moins sur le familier que sur le savoir-faire. Nous ne nous connaissons pas tous. Nous ne savons qu'une chose, c'est parce que l'entreprise est vaine que nous l'entreprendrons.

2- En ces temps-là, Ceausescu systématise ses campagnes. Je parle d'un temps totalitaire, on dirait aujourd'hui qu'il n'a pas existé. Il faut de la mémoire pour cet exercice : il n'y aurait pas eu d'avant 89.
51