© Laurent Dudoit / Libération.
Le petit con de cité fait son centre de la fille désobéissante et "impossédée", le chasseur au faciès fait sa cible de l'étranger, colorisé et identifiable. Et lorsque, comme Bertrand Delanoë, on représente à soi seul deux centres, celui du pouvoir et celui de l'homosexualité, on risque le coup d'Opinel. En Belgique, un homme avait fabriqué son centre pour lui tout seul. Il avait 80 ans et quatorze enfants avec lesquels il était fâché. Il avait truffé son appartement de pièges et de bombes que les démineurs aujourd'hui encore peinent à désamorcer. On suppose qu'il voulait, une fois sa mort venue, réserver une surprise à ses héritiers. Il est mort ce week-end d'avoir oublié un de ses mécanismes criminels. Les transactions entre le centre et ses banlieues ne sont plus historicisées, elles échappent au politique comme au géographique, elles sont devenues simplement meurtrières. Un jeune homme, président de l'association Grands-Synthois et Citoyens, disait au lendemain du crime raciste : "J'ai la haine". Mais justement, c'est bien ce qu'on te demande, jeune homme, d'être haineux. Littéralement, balle au centre.
35