p14.  En ce jour, l'éditorial.
p16.  La chronique de Véronique
En ce jour du jeudi 3 octobre 2002. Voici revenu le temps des longs ciseaux. On commencerait peut-être par en avoir un peu assez de ce souci contemporain d'interdire. On a vu récemment, par exemple, des instances officielles se dresser, ici en France, là en Italie, contre la pornographie ou la cigarette à la télévision considérant que l'écran, précisément, ne ferait plus écran. L'idée générale étant que les films x conduiraient aux tournantes parce que les cigarettes mènent au cancer, par une sorte de linéarité jamais interrogée. La protection des mineurs, qui est la petite sœur de la politique sécuritaire aujourd'hui en Europe, appellerait donc naturellement une détermination prophylactique et aseptique. Nous sommes entrés dans une ère préservative - condom pour tout le monde! - où l'hygiénisme devient synonyme de censure. Hier, Nicolas Sarkozy est intervenu dans l'affaire "Rose bonbon", du nom de ce roman de Nicolas Jones-Gorlin dont le thème est la pédophilie et la maltraitance d'enfants. On ne dira rien du livre, que l'on n'a pas lu. On écrit partout que c'est un mauvais roman, et on voudrait bien un jour pouvoir s'en faire une opinion.
14