Les chroniques de Véronique
Retour sur l'impunité (01.10.02). Amnesty International en fait un thème central de son combat. En 1994, l'association française ICE "Initiative Citoyens Européens", a publié les actes d'un colloque sur le thème de l'impunité. L'impunité : c'est une espèce de promesse tacite de tranquillité, venue du monde social, adressée à certains criminels.
L'impunité s'offre comme la grande différence entre la vie et le film, c'est la vie sans la fin heureuse du film. La victime va se faire soigner chez les psychiatres du traumatisme et l'assassin habite sans regrets ni remords la suite intéressante de sa propre vie. Le scénario est plus chic mais le spectateur va mal, on ne l'y reprendra plus d'aller voir des films qui ont l'élégance de mal se terminer. L'impunité, c'est cela, un inachèvement indéfini et sans consolation.
L'impunité, c'est une "jouissance". "Jouir de l'impunité", comme d'un beau paysage, d'un confort, du luxe : c'est sans doute une paisible jouissance, comme sur un large et calme hamac. Seul l'exercice d'une domination la garantit vraiment : le comble de l'impunité, c'est de s'arroger le droit de punir autrui.
9