L'observatoire des populismes Européens.
France. (27.09.02). Le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy propose une réforme du Code pénal ouvrant la voie à une réduction des libertés publiques. Dans un document qualifié de "brouillon" ou de "papier martyr", le numéro 2 du gouvernement français a suggéré un certain nombre de refontes du code actuellement en vigueur en mettant l'accent sur la répression et la réforme de libertés aujourd'hui en vigueur en France. On trouve dans de document de travail les éléments suivants :

- Mineurs:
-Seraient passibles de peines de prison (6 mois) et d'amendes (7500 euros), les regroupements "abusifs" dans les halls d'immeubles;

-Seraient passibles d'amendes (2000 euros) l'absentéisme scolaire correspondant à quatre demi-jours mensuels non justifiés; les tenanciers de lieux publics où se réuniraient des mineurs pendant les heures d'école seraient également passibles de sanctions.
120