De Brüssel, Sybille Jung

De là où je suis, je pense que cette fameuse solidarité était un phénomène assez éphémère, né de la blessure infligée aux Allemands des deux côtés du mur. Mais le bonheur des retrouvailles a été assez vite occulté par les réalités de l'intégration et de l'adaptation de l'ex RDA. Il existe bien encore dans la population à l'Ouest le sentiment de payer pour les "Ossis" (les Allemands de l'Est = Osten), avec, chez ceux-ci, l'impression d'être discriminés et défavorisés (et de fait, il y a par exemple des différences de salaire dans les nouveaux Länder par rapport à l'Ouest). Cependant, ces thèmes ne sont mis en exergue par aucun des états-majors des partis. Quant à savoir si les actuels problèmes de l'Allemagne sont dus directement et uniquement à la réunification ... En tout état de cause, le poids et la place de l'Allemagne en Europe ne me semblent pas sensiblement changés. Bonne journée.

S.J.

 
79