sans le vouloir peut-être parce que cet enfant a déformé leur corps et empêche leur carrière. Encore un bienfait non su de l'immigration que je salue ici.
Parfois, ce qui sauve l'enfance du désert gris de poussières d'os, c'est un rideau que le vent fait bouger, une voisine dont le regard ou la parole fait du bien dans l'escalier, la présence du chien dans la maison…Maintenant, je suis pour l'adoption d'enfants par des couples homosexuels.









64