Que cette question soit un impératif européen, cela n'a pas non plus échappé aux ministres européens de la Justice et de l'Intérieur, qui tenait, à Copenhague, dans les cadre de la présidence danoise, l'une de leurs réunions " informelles ". Il y a été rappelé également qu'une politique commune est nécessaire et qu'aucun pays ne peut gérer seul le problème. Sur quoi, les participants se sont penchés sur les moyens nécessaires à la coordination des rapatriements d'étrangers en situation irrégulière et de réfugiés lorsque " la situation de leur pays d'origine le permet à nouveau ".

Sur cette question, voyez le première mouture du texte fondateur du réseau des sans papiers en Europe (rédigé en juillet 2002) http://droitsdevant.ouvaton.org/
article.php3?id_article=137

 

40