Lautresuite.
10.09.02 (2). Pays-Bas. La coalition gouvernementale d'accord avec les positions extrêmes de son ministre des Etrangers et de l'Immigration. À la fin du mois d'août dernier, le ministre Hilbrand Nawijn (Liste Pim Fortuyn) avait dans une interview donnée au journal "Trouw", précisé son programme en matière de lutte contre l'immigration. Parmi les mesures évoquées par le ministre figurent notamment l'internement des clandestins dans des camps, de la lutte contre les sévices que subissent des femmes allochtones, la suppression des subventions aux projets réservés aux allochtones et l'expulsion forcée des clandestins par les communes. Contrairement à son ex-leader décédé, le ministre n'est pas favorable à une régularisation générale des demandeurs d'asile en fin de procédure. Selon lui, huit mille personnes n'auraient pas obtenu de permis de séjour tandis qu'un groupe de 2 500 autres sont arrivés définitivement en fin de procédure. "Nous ne devons pas admettre ces milliers de personnes, ce serait très inconséquent", a précisé Hilbrand Nawijn. Pour ce qui est de subventions aux associations aidant les  étrangers, le
17